Il était une fois une fabrique de tuiles et de briques...

 

En 1437, les autorités de la ville de Morges conviennent avec trois tuiliers d'origine italienne qu'ils érigeront sur la rive droite du Bief une fabrique qui produira briques, carreaux et tuiles. Quelques cinquante ans plus tard, sur la rive gauche du Bief, une seconde tuilerie entre en activité...

 

L'emplacement des tuilières de Lonay et Préverenges situées de part et d'autre du Bief remplit les conditions indispensables à l'établissement d'une industrie de ce genre : bâties au voisinage d'un gisement argileux exploité pendant près de cinq siècles, elles ont trouvé l'eau nécessaire pour la fabrication de la tuile dans le ruisseau et le bois pour chauffer les fours, dans les collines avoisinantes. La proximité des voies de communications tant terrestre que lacustres leur a permis d'assurer le transport de leurs produits.

 

Au XIX siècle, cette tuilerie est devenue briqueterie mécanique. En 1902, on y construit une cheminée haute de 41 mètres qui domine cinq bâtiments. En 1907, à cause des galets et du calcaire qui altère sa qualité, l'extraction de l'argile est abandonnée et faute de matière première les deux tuileries cessent leurs activités.